En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

LA GROSSESSE

grossesse

Elle évoque généralement un moment de joie et de bonheur, mais pour certaines femmes, elle peut aussi signifier douleurs et inconfort. Les ostéopathes peuvent évaluer et traiter plusieurs de ces plaintes, associées à la grossesse.

Quelles sont les plaintes fréquentes associées à la grossesse ?

  • Lombalgies
  • Sciatalgies (douleurs irradiant dans la jambe)
  • Douleurs d'épaule, de nuque et du rachis dorsal
  • Douleurs coccygiennes
  • Douleurs pendant les rapports
  • Fuites urinaires

Les stades précoces de la grossesse sont souvent associés à des symptômes comme des nausées, des maux de tête, fatigue et étourdissements. À mesure que la grossesse progresse, le poids supplémentaire crée un décalage dans le corps du centre de gravité, combinée avec l'assouplissement des muscles et des ligaments de soutien. Cette mécanique ajouté au stress peut provoquer des symptômes tels que maux de dos généralisé, compression du nerf sciatique, une instabilité de la symphyse pubienne ou sacro-iliaque, de la scoliose et de l'accentuation de la courbe normale de retour.

En quoi l'ostéopathie intervient-elle dans la grossesse ?

La philosophie ostéopathique nous apprend que la structure du corps et sa fonction sont en étroite relation et interdépendant. Cette manière différente de penser s'applique au traitement de presque n'importe quelle blessure, condition ou changement d'état de santé. La grossesse ne fait pas exception. Le corps subit des changements énormes pour faciliter la croissance foetale. Certains sont évidement visibles; d'autres sont subtiles comme les sécrétions hormonales qui affectent l'anatomie, la physiologie et la biologie de la majorité des systèmes. Le but du traitement ostéopathique est d'assister le processus naturel, maximiser les capacités corporelles de s'ajuster et de compenser les changements de la manière la plus efficace, avec l'aide de la maman et du bébé, le tout avec un minimum de douleur et d'inconfort.

Est-il déconseillé de suivre un traitement ostéopathique durant la grossesse ?

L'ostéopathie est l'une des pratiques les plus sures en matière de médecine alternative. Les techniques employées durant la grossesse, sont soigneusement choisies pour minimiser les risques. Ces techniques sont douces et le confort de la maman est toujours assuré.

L'ostéopathie peut-elle influencer la naissance de mon bébé ?

La descente du bébé au travers du bassin est déterminée par les facteurs tels que la laxitité ligamentaire, le contrôle hormonal, les contractions utérines, la gravité et la position du bébé. Si le bassin de la mère est mécaniquement instable ou s'il manque de mobilité, il peut interférer avec le passage du bébé. Le traitement ostéopathique aide à restaurer l'équilibre et améliorer la qualité des mouvements de la ceinture pelvienne, favorisant le feedback hormonal et neurologique, qui permet la stimulation de la contraction utérine.

Est-il conseillé de continuer à voir un ostéopathe après la naissance de mon bébé ?

Oui, pour toute une série de raisons. Certaines commencent à ressentir de manière constante des problèmes de dos qu'après la naissance. Ils peuvent être causés par l'affaiblissement des ligaments et du manque de force musculaire, affaiblissant ainsi l'ensemble de la structure. Les mères qui allaitent, font souvent l'expérience de douleurs au niveau du rachis dorsale, au niveau des épaules, en lien avec leur position. L'ostéopathie peut contribuer à atténuer ce malaise, ainsi que de promouvoir une meilleure circulation sanguine et lymphatique au niveau de la poitrine. L' ostéopathie après l'accouchement permet la restauration de la mécanique normale du dos et du bassin permettant une optimisation de l'organisme à la vie active.